Coronavirus: #JeSuisItalie

Ursula von der Leyen a fait ce qu’elle et tant d’autres reprochent aux chefs d’État et de gouvernement
: s’engager à Bruxelles puis dire le contraire à son opinion publique. © Reuters.
Ursula von der Leyen a fait ce qu’elle et tant d’autres reprochent aux chefs d’État et de gouvernement : s’engager à Bruxelles puis dire le contraire à son opinion publique. © Reuters.

Les dirigeants européens se rendent-ils bien compte de ce qu’ils ont infligé la semaine dernière aux Italiens qui croulent sous les cercueils – et à tous les autres citoyens européens en souffrance avec eux – en répondant aux appels à l’aide par des divergences d’abord, puis par un « repassez dans quinze jours » ?

Les vertueux contre les pécheurs ? Les nantis contre les démunis ? C’est donc cela qu’est devenu le projet européen ? Une version B des États-Unis où on n’assiste face à la mort que celui qui peut prouver qu’il a cotisé à suffisance et sans manquer aucune échéance ? C’est cela le « mode de vie européen » ? L’inverse de ce que nous voulions devenir, de ce que nous disions être et, surtout, de ce que nous voulions créer ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct