Coronavirus: «Tout fout le camp! Tant mieux, tant pis ou danger?»

Coronavirus: «Tout fout le camp! Tant mieux, tant pis ou danger?»
AFP

A la fin que restera-t-il ?

Depuis un mois, les impératifs, les interdictions, les dogmes s’écroulent les uns après les autres. Le pacte de stabilité ? Out ! Les critères de Maastricht, la barre des 3 % de déficit et de 60 % de dettes par rapport au PIB à ne pas dépasser : envolés !

Des entreprises massivement renflouées par l’Etat : hier, condamné en tant qu’atteinte gravissime à la libre concurrence non faussée, aujourd’hui, accepté et même applaudi.

Le parlement allemand, qui l’eût cru, vote à la quasi-unanimité l’autorisation de creuser les déficits publics et, dans la foulée, décide l’augmentation budgétaire la plus considérable de l’histoire du pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct