Coronavirus – «La vie en pause, jour 15»: le subconscient

Tu la sens, l’angoisse de «
Chut chut Charlotte
»
?
Tu la sens, l’angoisse de « Chut chut Charlotte » ? - D.R.

L’autre jour, il s’est passé un truc incroyable.

On n’y a pas pensé. Ça n’a pas duré longtemps, une minute à peine. Mais durant cette minute, il n’était plus là. Le virus. Le confinement. Le petit truc dans le fond de la tête qui clignote même quand on rit, même quand on chante, même quand on bosse, même quand on boit.

Il est vite revenu mais ça faisait un bien fou. On s’est dit qu’en s’entraînant, qu’en musclant un peu la zone de l’hippocampe, là, celle qui efface les souvenirs, on devrait pouvoir tenir une demi-heure. Ce qui est rude, c’est qu’il paraît que, pour le cerveau, tenter d’oublier des choses est plus intense que de les apprendre. Et le Covid, ce parasite, cette vermine, ce morpion, outre ses véritables ravages, s’est insinué particulièrement loin dans nos neurones.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct