Coronavirus: les gardiens de prison vont enfin recevoir des masques

Le week-end a été chaud et mouvementé dans plusieurs prisons du pays.
Le week-end a été chaud et mouvementé dans plusieurs prisons du pays. - BELGA.

Des détenus qui refusent de retourner en cellule. Des incendies boutés à tout ce qui peut s’enflammer. Pire, deux agents pénitentiaires de Lantin roués violemment de coups de pied alors qu’ils sont au sol. Le week-end a été chaud et mouvementé dans plusieurs prisons du pays. Privés de visites et de loisirs dans des établissements pénitentiaires souvent surpeuplés, les détenus sont à bout. Ils vivent très mal le confinement qui leur est imposé dans des cellules parfois vétustes et sous-équipées. Un cadre de vie dans lequel ils craignent d’être infectés. Ce qu’ils ignorent parfois, c’est que les agents pénitentiaires qui les prennent en charge redoutent aussi la contamination. Pour eux-mêmes et pour les détenus et prévenus. Car depuis le début de la crise, une grande partie des gardiens travaille sans protection. Elles ne vont arriver que cette semaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct