Coronavirus: les Tunisiens tentent de garder leur calme

Mesures de précaution sanitaire, ce week-end dans un supermarché de Tunis.
Mesures de précaution sanitaire, ce week-end dans un supermarché de Tunis. - EPA.

Nous nous préparons au pire, même si au fond on espère toujours un scénario à la tunisienne, un pays qui a toujours su faire les choses plutôt en douceur. Si le scénario observé chez nos voisins et amis venait à se produire chez nous, je n’ose imaginer l’ampleur de la catastrophe sanitaire et ses conséquences sur la paix sociale. » La Tunisoise Lamia Kallel, médecin de son état, nous résume ainsi son premier sentiment, mitigé, face à la pandémie du coronavirus. La Tunisie, comme le Maroc, a enregistré son premier cas de contamination le 2 mars. Le dimanche 29 mars, au dernier bilan communiqué, elle faisait état de 312 cas détectés et de 9 décès, sur 3.302 dépistages ciblés, un dernier chiffre modeste dû aux moyens réduits de l’Etat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct