L’opéra s’invite dans votre salon

Les caméras d’Oxymore à l’œuvre lors du Festival de Grenade.
Les caméras d’Oxymore à l’œuvre lors du Festival de Grenade. - Audrey Michotte

La tendance est en hausse depuis quelques années déjà. Pour pallier la perte d’une partie de leur audience, les maisons d’opéra ont trouvé un souffle nouveau en diffusant les captations de leurs spectacles tant à la télévision que dans les salles de cinéma, en direct ou en différé (on pense notamment au programme Viva l’Opéra ! de l’UGC chez nous). « Les audiences mondiales sont en baisse, l’opéra est concurrencé par les autres arts », expliquait en 2015 à Libération Peter Gelb, le directeur général du Metropolitan Opera de New York, passé maître en la matière. « Il faut avoir l’audience la plus large possible, faire connaître ce que l’on fait. Nous avons la responsabilité de représenter le répertoire le plus large possible, et notamment d’aller vers la jeunesse. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct