Efficace et controversée, la chloroquine du Pr Raoult

Vrai remède ou piste à creuser ? En tout état de cause, Didier Raoult n’en démord pas : cet infectiologue de renom, forte tête mais aussi franc-tireur au discours peu académique, a pris sur lui d’administrer ce médicament dans son hôpital de Marseille. Avec des résultats : après six jours de traitement, à peine 25 % des malades étaient encore porteurs du virus, alors que 90 % de ceux qui n’y avaient pas eu droit restaient positifs. Mieux, persuadé de la justesse de ses arguments, il a mené une étude plus large : sur 80 patients, il a noté 90 % de forte amélioration.

Didier Raoult divise la communauté scientifique. Pour lui, la chloroquine – plus précisément l’hydroxychloroquine – est la seule arme à disposition. Mais il l’a testée initialement sur seulement 24 malades, objectent ses détracteurs. Beaucoup de spécialistes crient à la tromperie, exigent davantage de tests sur grande échelle avant de valider cette piste prometteuse qui intéresse le monde entier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct