Coronavirus: course à pied et confinement tentent de faire bon ménage

Les sportifs amateurs ont désormais renoncé aux sorties en groupe pour s’en tenir à des séances à deux, avec au moins 1,5 mètre de distance entre eux.
Les sportifs amateurs ont désormais renoncé aux sorties en groupe pour s’en tenir à des séances à deux, avec au moins 1,5 mètre de distance entre eux. - AFP.

Avec le report au mois de septembre ou octobre des 20 kilomètres de Bruxelles, c’est un rendez-vous supplémentaire qu’il faudra intégrer dans l’agenda des joggeurs cet automne. Celui-ci risque d’atteindre rapidement son point de saturation, étant donné le nombre d’épreuves de course à pied rayées de la carte en raison de l’épidémie de coronavirus. Vue en positif, c’est l’équation qui se pose désormais pour les amateurs de course à pied : un programme réduit à néant pour les semaines à venir, un espoir de pouvoir enfiler à nouveau un dossard en septembre, avec la possibilité d’une offre surabondante…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct