La mort d’une Gantoise de 12 ans rend l’épidémie plus inaudible que jamais

La mort d’une Gantoise de 12 ans rend l’épidémie plus inaudible que jamais
AFP

Plusieurs décès constatés chez des patients jeunes ou immunocompétents ont été relatés ces derniers jours. Mardi, le SPF Santé publique a annoncé qu’une jeune Gantoise de 12 ans est décédée du coronavirus. « Aujourd’hui nous avons une annonce difficile à vous communiquer. (…) C’est un moment émotionnellement difficile car cela touche une enfant. Nous pensons à sa famille et à ses proches. C’est un événement rare mais qui nous bouleverse », a commenté le virologue et porte-parole inter-fédéral de la lutte contre le Covid-19, Emmanuel André. L’état de la jeune fille, testée positive au nouveau coronavirus, s’est détérioré après trois jours de fièvre, a ajouté le virologue Steven Van Gucht. Elle n’était pas retournée à l’école depuis le 13 mars.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct