Pieter Devos en équitation: «La reprise va être terrible!»

Confinement aussi pour le cavalier et son cheval.
Confinement aussi pour le cavalier et son cheval. - Photonews

Pieter Devos fait partie de cette frange de la population pour qui la crise du coronavirus ne s’est pas vraiment traduite par un ralentissement de son activité, bien au contraire ! Déjà habitué à vivre à 100 à l’heure, le Brabançon-flamand de 34 ans a encore dû un peu monter le curseur depuis quelques jours…

« C’est la folie ! », s’exclame Pieter Devos quand nous parvenons enfin à lui voler quelques minutes par téléphone. « Mais je ne me plains pas : les décisions qui ont été prises ne sont peut-être pas agréables, mais elles sont les bonnes ! Pour le moment, tout le monde est en bonne santé autour de moi, et c’est le plus important. La santé passe bien avant tout ce que je peux trouver dans mon sport, ou dans mon activité professionnelle. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct