Coronavirus: A Liège, un mixte entre transactions pénales et courtoisie

Coronavirus: A Liège, un mixte entre transactions pénales et courtoisie

REPORTAGE

Dimanche, la police liégeoise a verbalisé 110 personnes. Des montants qui ne sont pas perçus directement par les officiers : « Recevoir de l’argent liquide ou désinfecter un lecteur de carte, ce n’est pas gérable sur le terrain » explique M. Paquay, le commissaire de la zone.

En majorité, les personnes sont verbalisées pour des déplacements en voiture sans raison valable ou des rassemblements privés. Les inspecteurs liégeois ont aussi eu l’occasion de verbaliser un commerçant. Dans ce cas, les forces de l’ordre procèdent à une saisie administrative de la caisse en plus des 750 euros d’amende. Dans le cas des conducteurs, c’est la voiture qui peut être saisie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct