«Visa pour la Flandre»: «Bart De Wever, blijf in uw kot»

Bart De Wever devant les nouveaux locaux anversois de VTM, le 3 février dernier.
Bart De Wever devant les nouveaux locaux anversois de VTM, le 3 février dernier. - Photonews.

La polémique s’est emparée de la twittosphère ces dernières heures : VTM, la chaine commerciale flamande, avait-elle fait la part trop belle à la N-VA au cours des derniers mois dans ces journaux télévisés? Oui, analysait un observateur flamand en se basant sur la présence d’invités politiques en studio. Non, répondait la chaine dans un communiqué en précisant qu’au cours des deux derniers mois, elle avait reçu 161 invités live – en studio mais donc aussi en direct depuis l’extérieur -, dont 59 hommes politiques. Sur cette base, la N-VA est bien présente à 18 reprises sur VTM mais n’est pas le parti le plus invité. L’Open VLD en compte un de plus et le CD&V trois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct