Abandon des salaires du mois d’avril à Anderlecht: les discussions se poursuivent joueur par joueur

@News
@News

Alors qu’il était originalement question de l’abandon du salaire et de l’assurance groupe pour ce quatrième mois de l’année 2020 marquée par l’épidémie de Covid-19, Anderlecht a tenté d’imposer de nouvelles conditions en présentant aux joueurs un document stipulant qu’ils renonçaient, en plus des éléments du premier texte, à un douzième de leur prime à la signature et aux avantages en nature (sauf leur voiture). Des conditions ajoutées après un accord de principe entre dirigeants et joueurs qui est mal passé chez une dizaine de footballeurs, qui ont refusé de poser leur signature en bas de la page.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct