Malgré le confinement, un service notarial minimum garanti

Malgré le confinement, un service notarial minimum garanti
dominique rodenbach.

Les notaires restent disponibles pour toute une série d’opérations. Il est même encore possible de se rendre (seul) dans une étude pour y conclure des actes jugés « urgents ». Le notaire (seul lui aussi) vous recevra en respectant toutes les mesures de distanciation qui s’imposent et si une autre étude est impliquée, le système de vidéoconférence pourra être appelé à la rescousse.

Qu’entendent les notaires pas actes « urgents » ? « Il s’agit par exemple du testament d’une personne qui se trouve en mauvaise santé. Ou encore les actes qui doivent être signés afin d’éviter des conséquences financières importantes pour les citoyens ou les entreprises », détaille Jan Sap, le directeur général de Fednot. « Les contacts physiques sont évités autant que possible. La signature des actes non urgents a quant à elle été reportée en concertation avec les clients. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct