Sophie Wilmès instaure un «groupe de travail» qui planche sur le calendrier d’après-confinement

Sophie Wilmès instaure un «groupe de travail» qui planche sur le calendrier d’après-confinement

Il ne faut pas vendre la peau de l’ours, mais il faut se préparer : Sophie Wilmès, Première ministre, achève de constituer un groupe de travail voué à la sortie de crise épidémiologique, à l’après-confinement si l’on veut. Un scientifique pilotera l’opération, il sera entouré de personnalités issues notamment du monde économique. Le groupe de travail a pour mission, en quelque sorte, d’élaborer un calendrier pour le futur – pour l’avenir, oserait-on dire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct