Le président des Philippines demande à la police de tuer ceux qui perturbent le confinement

Le président des Philippines demande à la police de tuer ceux qui perturbent le confinement
EPA

Le président philippin Rodrigo Duterte a demandé aux forces de l’ordre d’abattre toute personne à l’origine de « troubles » dans les régions placées en confinement en raison de la pandémie de coronavirus.

Comme souvent, des responsables philippins ont tempéré les propos de leur président, alors que près de la moitié des quelque 110 millions d’habitants de l’archipel sont confinés chez eux, dont des millions vivent dans la plus grande précarité et se retrouvent sans travail.

Le chef de la police, Archie Gamboa, a assuré jeudi que les policiers ne commenceraient pas à tirer sur les fauteurs de troubles. « Le président a probablement trop insisté sur l’application de la loi en cette période de crise », a-t-il affirmé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct