Coronavirus: les œuvres d’art prennent leur mal en patience

Coronavirus: les œuvres d’art prennent leur mal en patience

Depuis le début du confinement, tous les musées, toutes les salles d’exposition, toutes les galeries sont évidemment fermées. Le public le sait et se tourne vers les nombreuses offres virtuelles pour continuer à découvrir et à s’informer.

Du côté des organisateurs, on fait ses comptes et on sait déjà que le manque à gagner sera énorme, quoique variable selon les spécificités de chacun. Mais on doit aussi s’occuper des œuvres en place. Et de l’avenir. « Nous sommes officiellement fermés jusqu’à la fin du confinement, explique Pierre-Olivier Rollin au BPS 22 à Charleroi. Au-delà, on verra. Il est probable qu’on devra annuler les prochaines expositions et essayer de prolonger celle qui est en cours, consacrée au travail de Latifa Echakhch… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct