Coronavirus: l’UE tente de mettre ses différences de côté pour définir sa solidarité

Ursula von der Leyen, a officiellement présenté ses «
excuses
» aux Italiens. «
Nous sommes avec vous
», a-t-elle assuré.
Ursula von der Leyen, a officiellement présenté ses « excuses » aux Italiens. « Nous sommes avec vous », a-t-elle assuré. - Reuters.

Reset. Les Européens tentent, depuis mercredi soir, de repartir à zéro dans la discussion sur la crise économique annoncée avec le choc du Covid-19. Après le mea culpa néerlandais, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a officiellement « présenté ses excuses » aux Italiens dans une tribune publiée dans les journaux de la péninsule. « Nous sommes avec vous », a-t-elle assuré. Le week-end dernier, elle avait eu la maladresse d’afficher une position trop compréhensive des réticences, « justifiées », selon elle, des pays du Nord à la solidarité telle que demandée par ceux du Sud : soit des emprunts communs (« obligations corona »).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct