Coronavirus: Didier Reynders se penche sur les pleins pouvoirs octroyés au gouvernement hongrois

«
La durée indéterminée de l’état d’urgence et le sentiment que seul le gouvernement peut décider d’en sortir indiquent que le contrôle par le Parlement semble limité
», s’inquiète Didier Reynders. .
« La durée indéterminée de l’état d’urgence et le sentiment que seul le gouvernement peut décider d’en sortir indiquent que le contrôle par le Parlement semble limité », s’inquiète Didier Reynders. . - Belga.

Il aura fallu trois jours pour que la Commission européenne ose nommer le pays dont les mesures d’urgence face à la crise sanitaire du Covid-19 en profitent pour tordre l’Etat de droit.

« Je suis inquiète du fait que certaines mesures vont trop loin. Et je suis particulièrement inquiète de la situation en Hongrie », a dit la présidente de l’institution européenne, Ursula von der Leyen, jeudi. Soit trois jours après que le Parlement hongrois a adopté une loi permettant au gouvernement national-conservateur de prolonger indéfiniment l’état d’urgence en vigueur depuis le 11 mars, sans demander l’aval du Parlement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct