Il ne suffira pas de couper des têtes, il faudra régénérer tout un système

Il ne suffira pas de couper des têtes, il faudra régénérer tout un système
Pierre-Yves Thienpont.

On ne sort pas indemne de la plongée sur le front du combat contre le coronavirus. Dans le monde médical et hospitalier, mais aussi dans les maisons de repos, les centres psychiatriques, s’exprime désormais un mélange de peur, de détresse et de colère. La peur d’être contaminé et de transmettre aux siens cette terrible maladie, la détresse face à la nécessité de soigner les patients sans les protections et les médicaments nécessaires et la colère face au système politique qui leur donne l’impression de les avoir abandonnés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct