Repenser l’après-coronavirus: rien n’a changé, et pourtant tout a déjà changé

Repenser l’après-coronavirus: rien n’a changé, et pourtant tout a déjà changé
Mathieu Golinvaux

La vie et le monde ont changé de dimensions. Ma vie, ta vie, sa vie. Notre monde, votre monde, leur monde. Ici, là-bas, partout.

Pourtant, rien n’a bougé avec le coronavirus. Prenez mon cas, au hasard. J’écris ce texte dans ce décor qui abrite depuis si longtemps mon quotidien de télétravailleur. Au début, j’étais un précurseur, le mot même n’existait pas : mon bureau, à la maison, théâtre de mon confinement. Face à moi, les photos des êtres chers. A gauche, une pile de carnets de notes plus ou moins remplis. A droite, les dossiers qu’il faudra suivre après le temps du coronavirus, ne pas oublier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct