Repenser l’après-coronavirus: le travail, un concept bousculé par le lockdown

Repenser l’après-coronavirus: le travail, un concept bousculé par le lockdown
Reuters

L’ordinateur portable posé sur la table de la cuisine, la tasse de café fumant juste à côté et les documents de travail éparpillés à côté… Cette image est aujourd’hui le quotidien de nombreux Belges contraints de travailler de leur domicile. Une réalité qui concernait jusqu’alors moins d’un salarié sur cinq, et de façon partielle, est devenue pour un temps la règle générale.

De quoi engendrer un changement durable dans l’organisation du travail ? « Le développement du travail à distance est une tendance que l’on observe depuis plusieurs années », commente Anne-Sophie Collard, professeure en information et communication à l’Université de Namur et coauteure d’une étude sur le travail collaboratif. « Cela répond à certains enjeux au sein de la société en termes de mobilité, d’environnement, d’économie… Cette tendance va s’amplifier, car les entreprises s’y préparaient doucement et là, on connaît un coup d’accélérateur. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct