Toujours l’incertitude sociale dans la grande distribution

Toujours l’incertitude sociale dans la grande distribution
PhotoNews

La grande distribution est encore le théâtre d’agitations et d’incertitudes sociales au sujet des compensations à accorder aux travailleurs pour leurs efforts fournis durant la crise du coronavirus. Si syndicats et direction de Delhaize ont signé un accord jeudi, le flou règne encore dans les autres grandes enseignes.

Ainsi, ce vendredi, le personnel de Carrefour a rejeté les dernières propositions de la direction, allant jusqu’à marquer des arrêts de travail ou en gardant portes closes dans une dizaine de magasins en matinée. Le Setca comptait toutefois signer un accord en soirée. La CNE, elle, se laisse jusqu’à lundi pour arrêter sa position.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct