Jean-Michel De Waele (ULB): «Il faudra assainir le monde du sport»

«
Tout le monde prend conscience que l’on a plus besoin d’infirmières, d’éboueurs et d’instituteurs que de Lionel Messi (NDLR
: ici face à Weigl de Dortmund en Ligue des champions)
», explique Jean-Michel De Waele. @News
« Tout le monde prend conscience que l’on a plus besoin d’infirmières, d’éboueurs et d’instituteurs que de Lionel Messi (NDLR : ici face à Weigl de Dortmund en Ligue des champions) », explique Jean-Michel De Waele. @News

Sociologue du sport à l’ULB, Jean-Michel De Waele est, depuis longtemps, un observateur averti du monde du sport belge et international. Selon lui, celui-ci est arrivé à un tournant, un truisme que la crise du coronavirus et ses conséquences ont un peu plus mis en lumière.

Ce qui se passe aujourd’hui dans le monde du sport peut-il déboucher sur un changement de paradigme une fois que la pandémie sera maîtrisée et éradiquée ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct