«Infirmière dans un home,j’ai rédigé mon testament»

Le personnel et les résidents des homes vivent un enfer.
Le personnel et les résidents des homes vivent un enfer. - Photo News.

Nous l’appellerons Myriam, cette infirmière de 54 ans qui exerce dans une maison de repos et de soins du Hainaut. Elle témoigne de l’angoisse qui l’assaille quand elle doit prendre son service : « Je suis très inquiète de l’évolution de la situation dans le home où je travaille. J’ai rédigé mon testament. On ne sait jamais. Une perte provisoire de l’odorat, ce n’est pas grave. Mais les cas extrêmes existent, j’ai pris mes dispositions. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct