Recueillement national en Chine en hommage aux victimes du coronavirus

Recueillement national en Chine en hommage aux victimes du coronavirus
Reuters

La Chine s’est figée samedi matin pour un moment de recueillement national de trois minutes à la mémoire des 3.326 personnes décédées des suites de l’épidémie de Covid-19 sur le territoire national.

A 10 heures locales (4 heures à Bruxelles), les sirènes ont résonné partout dans le pays le plus peuplé du monde, tandis que les voitures, trains et bateaux ont fait retentir leurs klaxons en signe de respect. A Wuhan (centre), ville de 11 millions d’habitants d’où est partie l’épidémie et qui a enregistré l’essentiel des décès, du personnel soignant était rassemblé tête baissée pour une cérémonie d’hommage.

Dans la capitale Pékin, les automobilistes ont stoppé leurs véhicules pour klaxonner et les piétons sont restés immobiles, l’air grave, sur le trottoir, certains avec leurs sacs de courses dans les mains, a constaté l’AFP.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct