En France, feu vert à un essai clinique avec du sang de ver marin pour traiter les malades du Covid-19

En France, feu vert à un essai clinique avec du sang de ver marin pour traiter les malades du Covid-19

Un essai clinique consistant à administrer à dix malades du Covid-19 une solution issue du sang d’un ver marin aux propriétés oxygénantes va pouvoir démarrer en France, ont annoncé samedi les porteurs du projet.

Après l’accord de l’Agence nationale française du médicament et des produits de santé (ANSM) il y a une semaine, la société Hemarina (basée en Bretagne, ouest), à l’origine du produit, a annoncé à l’AFP avoir obtenu l’indispensable feu vert du Comité de protection des personnes (CPP) pour démarrer ses recherches.

« L’accord du CPP a été obtenu dans la nuit (de vendredi à samedi). On a les deux feux verts administratifs pour pouvoir commencer », a annoncé Franck Zal, à la tête de la société.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct