Confinement: certaines librairies tentent de reprendre la vente de livres

Brigitte de Meeüs (Tropismes) organise un système de livraison sur toute la capitale.
Brigitte de Meeüs (Tropismes) organise un système de livraison sur toute la capitale. - Tropismes.

C’était l’une des lectures revigorantes de cette rentrée de printemps, à découvrir sur le site de la librairie L’Oiseau-Lire, à Visé : sur recommandation du syndicat des libraires, « nous abandonnons la possibilité de livrer familles et écoles (…). Nous avons conscience que le risque est grand de voir des sites de ventes en ligne s’engouffrer dans le vide commercial créé par ces mesures de confinement indispensables si nous voulons nous protéger. En ce qui concerne L’Oiseau-Lire, toute l’équipe est fière d’avoir, par les impôts qu’elle paye, contribué au maintien d’un réseau de soins de santé efficace et d’avoir participé activement à l’éducation de nos enfants. » Signé Béatrice, Pierre et toute l’équipe. Que pouvait-on y ajouter ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct