«La période de confinement est courte pour développer des addictions»

entretien

Philippe de Timary est chef du service de psychiatrie aux cliniques Saint-Luc (Bruxelles). A ce titre, il connaît bien les phénomènes d’addictions, que ce soit aux jeux d’argent, à l’utilisation d’internet ou encore à l’alcool.

Craignez-vous que le confinement ne donne lieu à un accroissement des addictions ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct