Pressions sur des médecins pour admettre des patients en soins intensifs: «On ne pensait pas en arriver là»

Pressions sur des médecins pour admettre des patients en soins intensifs: «On ne pensait pas en arriver là»
PhotoNews

Les médecins qui s’occupent de cas de coronavirus reçoivent de plus en plus de pression des familles. Des médecins en région liégeoise ont été menacés de poursuite s’ils ne mettaient pas un patient sous respirateur, ils ont dû plier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct