L’école met trop souvent et à tort la pression à la maison

Une circulaire le précise
: pas d’apprentissage de nouvelles connaissances ni de devoirs cotés pour les élèves pendant le confinement.
Une circulaire le précise : pas d’apprentissage de nouvelles connaissances ni de devoirs cotés pour les élèves pendant le confinement. - Belga

Il y aura clairement un avant et un après. Mais une chose est sûre : l’enseignement à distance ne remplacera jamais les interactions humaines indispensables entre enseignants et élèves. » Cette conclusion, Joëlle Lacroix la tire d’une enquête menée par la Fapeo (Fédération des associations de parents de l’enseignement officiel) auprès de 4.500 parents, visant à comprendre comment l’école à distance s’est implantée dans les familles depuis le début du confinement. Selon sa secrétaire générale, « si l’école a su, dans l’ensemble, rebondir et se saisir des outils numériques pour maintenir le lien avec ses élèves, les risques d’accroissement des inégalités sont réels ». Et ce d’autant plus que tous les établissements ne respectent visiblement pas les règles fixées par la ministre de l’Enseignement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct