Le soleil va-t-il mettre le confinement en péril?

Pour Nathan Clumeck, professeur émérite en maladies infectieuses de l’ULB et du CHU Saint-Pierre, le port généralisé du masque alternatif fera partie de la stratégie de déconfinement. Mais en attendant, il permettrait aussi aux gens de s’asseoir à distance raisonnable dans les parcs publics et de tenir le coup «
parce que c’est parti pour durer
»…
Pour Nathan Clumeck, professeur émérite en maladies infectieuses de l’ULB et du CHU Saint-Pierre, le port généralisé du masque alternatif fera partie de la stratégie de déconfinement. Mais en attendant, il permettrait aussi aux gens de s’asseoir à distance raisonnable dans les parcs publics et de tenir le coup « parce que c’est parti pour durer »… - Olivier Gouallec.

Lors de leur conférence de presse quotidienne, les experts du Risk Management Group (RMG) l’ont rappelé fort à propos ce lundi : la météo a beau être très clémente, il ne s’agit pas de relâcher l’effort collectif, qui commence à porter ses fruits puisque la fameuse courbe de contamination est en train de s’aplatir. Emmanuel André et Steven Van Gucht ont d’ailleurs reconnu un « grand défi » auquel nous faisons face tandis que le soleil nous nargue à travers les fenêtres de nos vies confinées depuis le 18 mars.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct