Fil info
Caroline-Lamarche-2015-c-Francis-Leboutte_eaf746e4d9d0742802e7f2986fb7546f

«Fleurs de funérailles»: les poètes belges écrivent pour les morts

Réunis par Carl Norac, le poète national que la Belgique s’est choisi pour les années 2020 et 2021, près d’une centaine de poètes du nord et du sud du pays s’allient depuis jeudi passé afin d’écrire et de dédier des poèmes funéraires à la mémoire de femmes et d’hommes décédés ces derniers jours - et pas que du coronavirus. Confinement strict oblige, toutes et tous ont été enterrés de façon expéditive, le plus souvent sans rite ni cérémonie, au mieux en présence d’une assemblée extrêmement clairsemée.

Bouleversés par la réalité de ces adieux souvent muets, toujours distants et privés d’embrassades, les poètes du pays ont tâché de puiser dans leurs mots de quoi mettre un peu de baume sur le cœur des endeuillés.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Vous désirez lire la suite ?
    1€ le 1er mois
    (sans engagement)
    J'en profite