Fil info
«Fleurs de funérailles»: Paul Demets

«Fleurs de funérailles»: Paul Demets

Paul Demets  : «  Re-respire (pour R.) »

Comme des poissons dans leur bocal nous tournons en rond

dans la pièce. Les jours glissent sur notre peau.

Jours dont on ne sait que faire.

Jours de désir de lointain, jours hâtifs comme des voix d’enfants

fleurant l’herbe culbutants nous immergeant

dans tout ce bleu qui jamais ne fut d’une plus étrange clarté.

Nous nous cachons dans des gants,

respectons la consigne des chariots. Touchons

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Vous désirez lire la suite ?
    1€ le 1er mois
    (sans engagement)
    J'en profite