Fil info
«Fleurs de funérailles»: Karel Logist

«Fleurs de funérailles»: Karel Logist

Karel Logist

Comment se tenir là pour te dire au revoir ?

Comment apprivoiser

avec mes décoctions de larmes

le fauve du chagrin ?

On me dit d’échanger

ici et maintenant

le sourire au bord de tes paupières

pour un masque de cendres

de vivre désormais tout bonnement

- sous prétexte que tu n'es plus là -

comme si tu n'étais plus là

Quelle ironie d’avoir à te faire mes adieux

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Vous désirez lire la suite ?
    1€ le 1er mois
    (sans engagement)
    J'en profite