Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime

L’opposant Karim Tabbou participant à une manifestation contre le régime
: un an de prison ferme pour «
atteinte au moral de l’armée
»...
L’opposant Karim Tabbou participant à une manifestation contre le régime : un an de prison ferme pour « atteinte au moral de l’armée »... - D.R.

L’Algérie n’échappe pas à la pandémie mondiale, mais dans ce pays en proie depuis plus d’un an à une contestation massive de « la rue » qui veut se débarrasser de son régime à la fois opaque et prédateur, il se passe que le pouvoir semble tenter de profiter des événements pour mieux bâillonner les trop nombreuses voix discordantes. En attestent plusieurs condamnations à des peines de prison ferme qui ont visé des personnalités proches du « Hirak » (mouvement), comme les Algériens ont surnommé leur propre élan de protestation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct