Commerce mondial: la chute devrait être pire qu’en 2008-2009

Roberto Azevêdo, directeur général de l’OMC.
Roberto Azevêdo, directeur général de l’OMC. - DPA.

Ce n’est pas comme si on attendait une bonne nouvelle. Et de fait, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) vient de publier des prévisions assez apocalyptiques, puisque ses économistes s’attendent à une baisse de 12,9 à 31,9 % des échanges mondiaux de marchandises en 2020. Une fourchette plutôt large qui s’explique « par la nature sans précédent de cette crise sanitaire et par l’incertitude quant à son impact économique précis », indique l’OMC. Mais « cette baisse sera probablement supérieure à la contraction du commerce causée par la crise financière mondiale de 2008-2009 (– 13 %, NDLR) », prévient l’organisation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct