Coronavirus: la crise va-t-elle épurer le secteur du coworking?

Topos dispose de 350 postes de travail dans 5 hôtels de maître bruxellois.
Topos dispose de 350 postes de travail dans 5 hôtels de maître bruxellois. - D.R.

Le coworking va-t-il laisser des plumes dans cette incroyable aventure liée au coronavirus ? On peut se poser la question, d’autant qu’avant même l’apparition du maudit virus, certains signes faisaient craindre le pire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct