Edouard Delruelle: «Il ne faut pas arrêter de réfléchir dans les situations d’urgence»

Edouard Delruelle.
Edouard Delruelle. - Bruno Dalimonte

Assignation à résidence, interdiction de déplacements et de rassemblements, limitation des activités commerciales et libérales, traçage des allées et venues des citoyens via les smartphones (optionnel). Avec amendes conséquentes à la clef en cas d’infraction, sans que les faits précités ne soient clairement répertoriés dans la loi – sur les sanctions administratives.

Cette présentation des mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavinus est volontairement tendancieuse, sinon caricaturale. Elle n’a pour but que de lancer une réflexion « philosophique » : jusqu’où une situation exceptionnelle peut-elle justifier des mesures d’exception ? Ou pour le dire plus platement : la fin justifie-t-elle (tous) les moyens ?

Mais d’abord, cette question préjudicielle : est-il permis de poser ce genre d’objections au milieu d’une crise sanitaire dont chacun mesure la gravité ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct