Corée du Sud: des milliers de tests et une transparence à toute épreuve

En Corée, la distance de sécurité est de deux mètres.
En Corée, la distance de sécurité est de deux mètres. - Photo News

correspondante à Hong Kong

La Corée du Sud a enregistré son premier cas de Covid-19 le 20 janvier. Mais les autorités sanitaires étaient déjà sur le pied de guerre depuis plusieurs semaines, soucieuses de ne pas répéter les erreurs commises en 2015, lorsqu’une épidémie de MERS a infecté 186 personnes et fait 38 morts.

Début janvier, le gouvernement a sollicité le secteur privé pour développer un test capable de diagnostiquer le virus. Le premier kit de test, développé par la firme Kogene Biotech, a été approuvé le 4 février. Aujourd’hui, quatre entreprises les produisent en masse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct