Des entreprises chinoises écouleraient des masques non conformes via de faux certificats

Des entreprises chinoises écouleraient des masques non conformes via de faux certificats

Certains masques et lunettes de protection fabriqués en Chine et non conformes aux normes européennes se retrouvent tout de même sur le marché européen grâce à des certificats falsifiés ou frauduleux, affirment jeudi des sociétés importatrices au journal néerlandais Volkskrant. Ces certificats indiquent que le matériel a été testé et approuvé selon la réglementation de l’UE. L’organisation européenne en charge du matériel de protection (European Safety Federation) alerte également sur de faux certificats, soi-disant approuvés par les organismes de contrôle européens.

L’énorme demande en matériel de protection à destination des soignants pour faire face à la pandémie de coronavirus a créé une pénurie en Europe. De nombreuses entreprises chinoises ont saisi la balle au bond et commencé à produire, entre autres, des masques buccaux et des lunettes de protection.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct