La chronique de Michel Francard, linguiste: souffrez-vous de {glottophobie}?

La chronique de Michel Francard, linguiste: souffrez-vous de {glottophobie}?
Sylvain Piraux.

Notre machine à remonter le temps nous télétransporte cette fois en l’an de grâce 1180. Un personnage domine la scène politique française, Philippe II, plus connu aujourd’hui sous le nom de Philippe Auguste. Son mariage va être le théâtre d’un épisode étonnant de l’histoire du français, dont le protagoniste est Conon de Béthune.

Celui-ci, né vers 1150, est de noble extraction : il est le dixième fils de Robert V de Béthune et d’Adélide de Saint-Pol. En ce 12e siècle finissant, sa réputation de trouvère est bien assise. Nous le rencontrons à l’occasion de son premier contact avec la Cour royale. Il va y être la première victime authentifiée de ce que les spécialistes appellent la glottophobie  : une forme de discrimination linguistique fondée sur le mépris de la langue de l’autre. Et le premier cas attesté d’une longue tradition d’insécurité linguistique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct