Financement monétaire, annulation de dette,...: le coronavirus met à mal les certitudes des économistes

Le monde politique allemand a ouvert en grand les vannes budgétaires.
Le monde politique allemand a ouvert en grand les vannes budgétaires. - EPA.

Jeudi, la Banque d’Angleterre a carrément brisé un tabou, annonçant qu’elle financerait directement le Trésor britannique. Après ça, autant jeter au feu la majorité des manuels de théorie monétaire publiés depuis trente ou quarante ans !

La crise, en effet, remet en question la plupart des dogmes budgétaires et monétaires ; et l’on voit fleurir des idées qui eussent été jugées « folles » il y a quelques mois à peine : suspension des règles budgétaires, annulation partielle des dettes publiques ou financement monétaire des investissements requis par la transition énergétique.

Le confinement, qui fait si mal à nos économies, pourrait-il ainsi faire souffler un vent nouveau dans le petit monde feutré des économistes et des banquiers centraux ? Tour d’horizon.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct