Bon, l’essentiel (européen) est sauf et c’était crucial…

Mark Rutte, Premier ministre néerlandais.
Mark Rutte, Premier ministre néerlandais. - Reuters.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, par vidéoconférence, les ministres des Finances de la zone euro ont sauvé l’essentiel : le principe de solidarité.

On craignait le pire avant cette réunion : Jacques Delors avait mis en garde contre le retour du microbe du manque de solidarité et le danger mortel qu’il faisait courir à l’Union européenne.

On craignait le pire pendant cette réunion : les grands argentiers ont mis 16 heures avant d’aboutir à un accord.

Mais on est très soulagé après cette réunion : ils se sont séparés sur l’annonce d’un ensemble de mesures, un montant global et la satisfaction exprimée par toutes les parties. Et ça, c’était très loin d’être gagné. Une victoire à la Pyrrhus mais qui aujourd’hui vaut visiblement tous les euros de la terre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct