Propagation du coronavirus en Belgique: le tableau s’assombrit encore dans les maisons de repos (infographies)

AFP/KENZO TRIBOUILLARD
AFP/KENZO TRIBOUILLARD

Une phrase forte qui vaut tous les discours : elle est venue ce samedi du porte-parole du centre de crise Benoît Ramacker : « Ce n’est pas la courbe qui détermine nos comportements. Ce sont nos comportements qui déterminent la courbe ». Voilà qui peut paraître obscur pour qui ne suit pas au jour le jour l’évolution chiffrée de la pandémie de coronavirus en Belgique, et qui se tient éloigné des termes statistiques de « doublement du rythme », de « plateau » ou d’« aplatissement de la courbe ». Nous y voilà.

A l’entame de ce long week-end pascal, où le soleil semble vouloir se montrer aussi présent que généreux, les autorités sanitaires ont une crainte, de voir un relâchement par rapport aux mesures de confinement et de distanciation sociale s’installer dans la population, d’autant que les chiffres de l’épidémie dans le pays montrent, ces derniers jours, une certaine amélioration.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct