Coronavirus: doit-on bannir l’argent en cash? «Le Soir» répond à vos questions

Un homme fait un dépôt à la banque, portant masque et gants, dans une banque du Bangladesh.
Un homme fait un dépôt à la banque, portant masque et gants, dans une banque du Bangladesh. - EPA / Monirul Alam.

Beaucoup de questions se posent autour des transactions en argent liquide. Des billets et pièces vecteurs du covid-19 ? Si oui, faut-il bannir le cash de nos vies ?

Vos questions

Dans notre live, Michel nous demande : « Ne devrait-on pas supprimer l’argent en cash qui est un support pour les virus et bactéries ? Et en passant de mains en mains, l’argent véhicule des passagers microscopiques bien dangereux. » Michel s’inquiète en particulier pour les commerçants, qui pourraient véhiculer le virus involontairement.

La réponse des autorités

Les autorités partagent votre avis sur le risque des échanges en cash. Si avant la crise un commerçant n’avait pas le droit de vous refuser un paiement en liquide, aujourd’hui et pour une durée indéterminée, il le peut. Cela doit être affiché clairement dans le magasin.

« Il est recommandé d’effectuer les opérations par voie digitale », conseille Febelfin, la Fédération financière belge. L’argent en cash n’est pas pour autant banni de notre société : les distributeurs fonctionnent, on peut toujours payer avec de la monnaie sonnante et trébuchante dans les commerces qui l’acceptent. « Mais, clairement, les billets de banque et les pièces de monnaie peuvent aussi porter des bactéries et virus s’ils sont passés entre les mains d’une personne malade ou infectée. Le paiement numérique, c’est-à-dire par carte ou par smartphone, est donc recommandé » par Febelfin. Pour les personnes peu à l’aise avec les paiements électroniques, la Fédération a mis en ligne des explications en vidéos.

Nos réponses à vos questions

Vous le voyez, Michel, le système bancaire conseille de limiter l’utilisation des billets de banque et des pièces de monnaie. Votre crainte est donc partagée. Le cash n’a toutefois pas été retiré de la circulation. Felbelfin nous répondait récemment que la disponibilité de l’argent liquide demeurait une de ses missions essentielles.

Nous ne pouvons que vous conseiller d’utiliser votre carte avec paiement sans contact, si votre carte est équipée pour. Ou encore le paiement via application smartphone.

Reste enfin le paiement par carte via un terminal Bancontact  : il n’évite pas de saisir son code sur le clavier, mais les commerces ont l’obligation de désinfecter régulièrement leurs terminaux.

Mais tous les médecins s’accordent sur un point : la meilleure défense contre le virus reste le lavage des mains régulier (directement avec du gel hydroalcoolique, ou immédiatement après être rentré chez vous). Sur le chemin du retour, vos emplettes sous le bras, il est impératif de ne pas porter vos mains au visage. Les gestes barrières sont indispensables, quelle que soit la méthode de paiement utilisée.

Il n’est pas possible de bannir le cash de nos vies, mais il faut essayer de s’en passer au maximum le temps que durera l’épidémie.

« Le Soir » continue de vous accompagner dans cette crise liée à la pandémie de Covid-19. N’hésitez pas à poser toutes vos questions via le bouton « commentaires » ci-dessous. Chaque jour, nous publierons des réponses à une série d’interrogations : confinement, virus, mesures sociales, solidarités… Continuez à nous solliciter.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    1€
    le 1er mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte
    Aussi en Société