La basse a le blues: Jymie Merritt est mort

Jymie Merritt au temps des Jazz Messengers.
Jymie Merritt au temps des Jazz Messengers. - D. R.

Les Jazz Messengers, les messagers du jazz, ce fut le quintet phare du hard bop, des années 50 aux années 80. Avec le batteur Art Blakey en leader et une formation mouvante, qui lança Clifford Brown, Lee Morgan, Wayne Shorter, Hank Mobley, Donald Byrd, Jackie McLean, Keith Jarrett, Branford et Wynton Marsalis, Terence Blanchard, Wallace Roney, qui vient de mourir…

De 1957 à 1962, Jymie Merritt fut le contrebassiste des Messengers, dans la formation peut-être la plus aboutie et celle que je préfère, avec Lee Morgan à la trompette, Benny Golson au sax et Bobby Timmons au piano. Le quintet qui lança des titres aussi célèbres que « Moanin’ » (Timmons), « I remember Clifford » (Golson), « Blues March » (Golson encore). Art Blakey y déployait tout son art de ne pas se mettre en avant, lui le leader, pour donner une assise aux solistes, et de relancer les musiciens par ses roulements, ses frappes sèches ou même ses silences.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct