Emeutes à Anderlecht: «Les jeunes s’identifient à Adil. Ils se disent que ça aurait pu être eux»

Emeutes à Anderlecht: «Les jeunes s’identifient à Adil. Ils se disent que ça aurait pu être eux»
Belga

De violentes émeutes ont éclaté samedi à Anderlecht, aux alentours de la place Clemenceau, alors que des appels au rassemblement avaient circulé à la suite du décès d’Adil, un garçon de 19 ans, percuté par une voiture de police au cours d’une course-poursuite. Plusieurs dizaines de personnes ont été interpellées, des voitures de police ont été mises à sac, d’autres véhicules incendiés dans la nuit. La situation était de nouveau stabilisée ce dimanche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct