Quand l’inégalité devient brutalement concrète

Quand l’inégalité devient brutalement concrète
Reuters.

Il paraît que 150 princes saoudiens ont été infectés par le coronavirus. Et leur confrontation à une domesticité pléthorique n’y serait pas pour rien.

A vrai dire, c’est la seule information qui va dans ce sens, car, hélas, la plupart vont dans la direction inverse : en France, c’est en Seine-St-Denis et pas dans les Alpes-Maritimes qu’on compte le plus de victimes. Aux Etats-Unis, les chiffres sont éloquents : dans le Michigan, les noirs représentent 43 % des victimes pour 14 % de la population ; au Wisconsin, 70 % des victimes pour 26 % de la population.

Et sans aller à ces extrêmes, la différence est considérable entre les parents enseignants ou diplômés qui se retrouvent avec leurs deux enfants privés d’école et le père issu de l’immigration qui maîtrise mal le français et l’informatique et doit gérer sa progéniture momentanément déscolarisée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct