Le repas, porte d’entrée vers l’aide sociale

Vendus auparavant à 50 centimes pièce, les repas sont désormais gratuits.
Vendus auparavant à 50 centimes pièce, les repas sont désormais gratuits. - Pierre-Yves Thienpont.

Le Resto du cœur ouvre ses portes à 11 h 30 mais, une demi-heure plus tôt, une vingtaine de personnes font déjà la queue sur le trottoir de la place Elie Delferrière, à Charleroi. Devant la grille, Denis, éducateur, assure le maintien de l’ordre et le respect des distances sociales. Le soleil est de la partie. Dans la file, le ton est à la discussion, aux échanges. Jeunes ou moins jeunes, toutes les tranches d’âge sont représentées. Certains accidentés de la vie sont des habitués des lieux. D’autres fréquentent le Resto depuis peu. Le coronavirus les a laissés sur le bord de la route, comme Véro, masque noir sur le visage et sac de commissions à la main.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct